Lettre d’information AfriAlliance numéro 1

news

L'édito du coordinateur du projet AfriAlliance

Chère lectrice, cher lecteur,

Au nom de toute l'équipe d’AfriAlliance, j’ai le plaisir de vous présenter la première lettre d’information d’AfriAlliance !

Le projet AfriAlliance vise à mieux préparer l'Afrique aux défis futurs liés au changement climatique en réunissant les efforts des parties prenantes africaines et européennes dans les domaines de l'innovation dans le secteur de l’eau, de la recherche, de la politique et du renforcement des capacités. Nous nous réjouissons de vous informer régulièrement de nos activités par notre nouveau bulletin d'information trimestriel AfriAlliance.

Ce premier bulletin présente les événements à venir où vous pourrez rencontrer les partenaires d'AfriAlliance - notamment la première Conférence AfriAlliance qui aura lieu en mars 2017 en Afrique du Sud.

Dans la section concernant les événements récents, nous revenons sur des événements et des activités remarquables qui ont eu lieu au cours de la première année du projet AfriAlliance.

Dans la rubrique Nouvelles de nos Partenaires, le RIOB rend compte de son rôle de facilitateur officiel de l’événement de haut niveau consacré à l'eau lors de la COP22. Nous présentons également l'UNESCO-IHE en tant que coordinateur d'AfriAlliance.

Voyez ci-dessous pour plus de détails. Pour les mises à jour quotidiennes, suivez-nous sur Twitter @AfriAlliance1.


Bien cordialement,

Uta Wehn

A propos d'AfriAlliance

L’Alliance de l’innovation sur l’eau et le climat entre l’Afrique et l’Europe (AfriAlliance) est un projet d’une durée de 5 ans, financé par le Programme européen pour la recherche et l'innovation H2020. Le projet vise à mieux préparer l’Afrique pour faire face aux défis futurs liés au changement climatique en stimulant le partage des connaissances et la collaboration entre les parties prenantes africaines et européennes.

La réunion de lancement d'AfriAlliance s’est tenu au siège de l'UNESCO-IHE à Delft (Pays-Bas) les 2 et 3 mars 2016. Cet événement a permis aux partenaires européens et africains d’AfriAlliance de faire connaissance personnellement, d'échanger des idées et de planifier en détail la première année du projet. Les 16 partenaires du consortium étaient présents :

  • Partenaires africains :

AfWA, ICLEI, Partenariat mondial de l’eau (GWP), 2iE, WRC, CSIR, RIOB, WASCAL, WaterNet (partenaire principal chargé du partage des connaissances et du transfert de technologie), AfriWater CoP

  • Partenaires européens :

WE&B (partenaire principal en charge des Groupes d’Action), l'UNESCO-IHE (coordinateur du projet et partenaire principal chargé de la gestion du projet), OIEAU (partenaire principal chargé d’identifier et d’assortir les besoins et les solutions en matière d'innovation), Akvo, ITC, WssTP, BothEnds

Prochains événements - Rencontrez les partenaires d'AfriAlliance!

La Première Conférence AfriAlliance

La 1ère Conférence AfriAlliance se tiendra du 22 au 24 mars 2017 à Ekurhuleni (près de Johannesburg) en Afrique du Sud et servira de réunion inaugurale de l'alliance pour l’innovation AfriAlliance. La Première Conférence AfriAlliance s’organisera en parallèle du Congrès 2017 des solutions climatiques locales pour l’Afrique (Local Climate Solutions for Africa - LoCS4Africa), organisé par le Secrétariat Afrique d’ICLEI Gouvernements locaux pour la durabilité, en partenariat avec la municipalité métropolitaine d'Ekurhuleni.

Pour plus d'informations sur la conférence, visitez le site web : http://locs4africa.iclei.org/launch-of-afrialliance/

Pour vous inscrire, visitez la page suivante : http://locs4africa.iclei.org/checkout/?add-to-cart=2973

Conférence sur les Grands Lacs Africains

Cet événement se tiendra à Entebbe (Ouganda) du 2 au 5 Mai 2017, autour du thème: « Conservation et Développement dans un contexte de Changement Climatique ». La participation d’AfriAlliance à cette conférence internationale comprendra l’organisation du troisième atelier de travail sur les « besoins en innovation sociale dans le domaine de l’eau et du climat : priorités régionales en Afrique ». L’objectif principal de cet événement parallèle est d’identifier une liste de demandes en innovations sociales concrètes nécessitant des solutions technologique ou non-technologique pour répondre aux impacts du changement climatique et aux problèmes d’eau qui y sont liés. L’atelier rassemblera un public d’une vingtaine de personnes avec un large éventail de différents profils (scientifiques, gestionnaires de la conservation et des ressources, etc.), compte tenu de la diversité des participants à cette conférence internationale : représentant d’agences nationales en charge de la gestion de l’eau, organismes de bassin et autres groupes de gestion des principaux lacs de la région (Lac Albert, Lac Edward, Lac Kivu, Lac Malawi / Nyasa / Niassa, Lac Tanganyika, Lac Turkana et Lac Victoria), agences de coopération multilatérale, établissements universitaires, secteur privé et Organisations Non Gouvernementales ONG.

Aucun événement comparable ne s’est organisé dans la région depuis près de 20 ans. La conférence est organisée par The Nature Conservancy en partenariat avec le Gouvernement de l’Ouganda et le soutien d’une longue liste de partenaires, dont le Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB). Elle vise à faire le lien entre la science et les bonnes pratiques pour développer des solutions de conservation et de développement durable de l’Afrique des Grands Lacs dans un contexte de changement climatique. La région, qui s’étend sur 850 000 km2 d'écosystèmes dont dépendent 50 millions de personnes dans 12 pays, présente une biodiversité d’une grande richesse. Mais elle est également confrontée, dans un contexte de changement climatique, à des défis cruciaux pour la santé de ces lacs et des populations qui y vivent.

La conférence présentera les perspectives locales et régionales sur les 6 thèmes suivants :

  • Impacts du changement climatique, d’atténuation, d’adaptation et de résilience,
  • Bénéfices retirés de la biodiversité et des services rendus par les écosystèmes,
  • Gestion durable des pêcheries et de l’aquaculture,
  • Evolution démographique, de santé et d’environnement,
  • Equilibre entre conservation et développement,
  • Gouvernance et de financement à l’échelle des bassins.

 Pour plus d’information sur cette conférence, ainsi que pour souscrire à sa lettre d’information, visitez le site web de la conférence des Grands Lacs Africains ou contactez Dr. Modesta Medard: modesta.medard@tnc.org.

Événements récents

Lancement du site web d'AfriAlliance

En Septembre 2016, le consortium d’AfriAlliance a eu la fierté de lancer sa nouvelle plateforme en ligne. AfriAlliance est une alliance de nombreux partenaires et réseaux africains et européens. Une plateforme centrale pour l’échange d’information est cruciale pour le succès du projet. Le nouveau site web comprend des informations sur AfriAlliance et ses activités, y compris une section « Actualité », le fil d’actu Twitter, un calendrier des événements ainsi que des liens vers Akvopedia et la plateforme d’échange en ligne du Partenariats européens d’innovation (PEI) sur l’eau (EIP Water Online Market Place).

Récemment, une section dédiée aux Groupes d’Action a été créée afin de faciliter le partage d’information sur les activités de ces groupes, grâce à l’utilisation de l’outil de rapportage d’Akvo : Akvo Really Simple Reporting (RSR) system.

La plateforme en ligne d’AfriAlliance se développera continuellement tout au long du projet en fonction des besoins d’AfriAlliance.

Nous serions ravis de connaître votre opinion sur le site et ses fonctionnalités. N’hésitez pas à nous contacter en écrivant à afrialliance@unesco-ihe.org, à souscrire à notre lettre d’information ou à commenter sur nos actus et blogs.

Lancement des Groupes d’Action AfriAlliance

Dans le cadre du projet, des Groupes d’Action (communément appelés Groupes de travail/Communauté de pratiques) sont soutenus, via un capital de démarrage (« seed money ») et des opportunités de sensibilisation, afin d’aider à identifier et répondre aux vulnérabilités liés à l’eau et au climat. Les Groupes d’action ont été développés en suivant une approche ascendante pour répondre à la demande et pour mettre en avant les problèmes locaux.

Les groupes d’action rassemblent les parties prenantes pertinentes d’Afrique et d’Europe pour qu’elles s’engagent conjointement à identifier les problèmes locaux, à développer des projets et à produire de la connaissance sur l’un des thématiques suivantes :

  • Gestion intégrée des ressources en eau,
  • Sécurité alimentaire / agriculture,
  • Développement des capacités des ressources humaines,
  • Adaptation aux / atténuation des changements climatiques,
  • Collecte des données de surveillance, prévision et analyse des ressources en eau et du climat.

Une première série de 5 Groupes d’Action AfriAlliance a été développée au 2ème 2016. Avec un appel à candidature ouvert pour un mois seulement, le taux de réponse a été phénoménal avec un total de 125 candidatures reçues. Les candidatures ont été traitées et évaluées et les 5 Groupes d’Action suivant ont été sélectionnés et lancés en Septembre 2016 :

  1. Potentiel d’augmentation du captage d’eau en Afrique (Dirigé par l’Université de Wageningen, Pays-Bas),
  2. Gestion intégrée des ressources en eau et éthique (Dirigé par l’Université de Rhodes, Afrique du Sud)
  3. Irrigation efficace et innovante à petite echelle (Dirigé par l’Institut éthiopien des Ressources en Eau (EIWR), Addis Abeba, Ethiopie)
  4. Aquifères alluviaux pour l’agriculture en zones arides africaines (en anglais Arid African Alluvial Aquifers for Agriculture, avec pour acronyme A4A ; Dirigé par l’Université  de: Mekelle, Ethiopie)
  5. Intensification durable pour la résilience et la sécurité alimentaire (en anglais Sustainable Intensification for Resilience and Food Security, avec pour acronyme SIRAF ; Dirigé par IIED -International Institute for Environment and Development - Institut international pour l'environnement et le développement, Royaume Uni).

Une seconde série de 5 Groupes d’Action AfriAlliance sera lancée au Printemps 2018. Si vous êtes intéressés à contribuer au développement des thématiques prioritaires de ces groupes, participez à la Première Conférence AfriAlliance (inscrivez-vous : http://locs4africa.iclei.org/checkout/?add-to-cart=2973) ou contactez-nous via le site d’AfriAlliance www.afrialliance.org ou directement via le site des responsables de la coordination des Groupes d’Action www.weandb.org

 Autres articles pertinents sur le site d’AfriAlliance:

http://afrialliance.org/news/launch-of-the-afrialliance-action-groups/

http://afrialliance.org/news/action-groups-call-for-applications/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les membres du Groupes d’Action SIRAF au Burkina Faso (crédit Photo:  Minata Coulibaly)

Premier “Evénement de l’innovation” d'AfriAlliance

Waternet a organisé à Gaborone (Botswana), le premier d’une série de 5 événements de l’innovation (Innovation Bridge Events -IBE), en collaboration avec le 17ème Symposium de Waternet et l’Université du Botswana – Institut de Recherche sur l’Okavango (26-28 Octobre 2016). Le premier IBE comprenait :

  • Une exposition sur l’innovation dans le domaine de l’eau et du changement climatique intitulée « Développer la résilience des secteurs de l’eau et de l’agriculture au changement climatique ». L’événement présentait les innovations sociales et technologiques ; technologies permettant aux fermiers de faire face aux sécheresses, comme par exemple des variétés de cultures résistantes à la sécheresse, usage plus efficient des ressources en eau grâce au système d’irrigation type goutte-à-goutte, techniques de rétention des eaux et de collecte des eaux pluviales. Un cocktail a conclu l’exposition,
  • Une séance plénière « Combler le fossé entre innovateurs, industriels, partenaires financiers et responsables politiques » qui comprenait des présentations thématiques et des dialogues politiques. Les discussions se sont focalisées sur l’innovation et la technilogie dans le domaine de l’eau et du changement climatique, les défis auxquels font face innovateurs, industriels, partenaires financiers et responsables politiques et les solutions possibles pour les relever.

Un second événement de l’innovation (IBE) sera organisé en Afrique en 2017 (localisation et calendrier exacts à déterminer).

Autre article pertinent sur le site d’AfriAlliance: http://afrialliance.org/first-afrialliance-innovation-bridge-event-coming-up/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dr Jean-Marie Kileshye Onema accueille le Ministre des terres et du logement du Botswana, M. Prince Maele, à l’ouverture officielle du 1er « événement de l’innovation » d’AfriAlliance

Événement parallèle d'AfriAlliance à la COP22

La COP 22 est la première COP organisée en Afrique depuis celle de Durban en 2011. Les Nations Unies comme le gouvernement marocain ont clairement donné une place de premier plan à l’eau, avec deux jours dédiés à cette thématique : le mardi 8 novembre pour les événements parallèles et le mercredi 9 pour l'événement officiel de haut niveau sur le Programme Mondial d’Action pour le Climat (Global Climate Action Agenda -GCAA).

Pendant deux semaines, la conférence a réuni 15 000 participants, y compris des représentants des Etats-Membres de l’ONU (e.g. Ministère de l’environnement, Ministère des affaires étrangères), des organisations gouvernementales internationales, des Organisations de la Société Civile (OSC) et des ONG admises sous le statut d’observateur permanant. Le consortium AffriAlliance était représenté à Marrakech, avec la participation de l’OIEau (Office International de l’Eau), du RIOB (Réseau international des Organismes de Bassins), des Gouvernements locaux pour le développement durable (ICLEI) et du Partenariat Mondial de l’Eau (GWP).

L’OIEau a, en partenariat avec le RIOB, a organisé un événement parallèle intitulé : « les besoins en innovations sociales pour l’eau et le climat en Afrique » (Mardi 8  Novembre). L’événement parallèle a été organisé dans le pavillon de l’Union Européenne, un hôte particulièrement pertinent dans la mesure où AfriAlliance est un projet financé par la Commission Européenne. L’événement avait pour objectif d’identifier et de mettre en relation les besoins en innovation sociale et en recherche. Il a pris la forme d’un atelier de travail avec une structure très interactive. L’atelier a démarré par une présentation d’AfriAlliance afin de familiariser le public aux objectifs et aux activités du projet. Des sessions de questions/réponses ont ensuite été organisées sur les défis et les innovations dans le domaine de l’eau et du changement climatique.

Des entretiens semi-structurés en face à face ont été réalisés à la fin de l’événement parallèle. Les contributions intéressantes tirées de l'expérience de 20 participants (gestionnaires, décideurs et ONG, en particulier issus d’Afrique de l’Est et d’Afrique de l’Ouest) ont été très apprécié. Elles constituent un apport précieux à l’identification des besoins d’innovation des gestionnaires africains à court et moyen termes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

M. Kabiné Komara (Ancien Premier Ministre de Guinée, Haut-Commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal) à la COP22. L’un des VIP interviewés pendant l’événement parallèle à la COP22 pour identifier des besoins et des solutions d’innovation sociale.

Information sur les partenaires

RIOB: un rôle plus important à la COP

En septembre 2016 et en vue de la COP22, le RIOB a été nommé facilitateur officiel de l'événement de haut niveau de la COP22 consacré à l'eau. Cette nomination est venue en reconnaissance du rôle du RIOB en tant que gestionnaire du réseau mondial des bassins pilotes travaillant sur l'adaptation au changement climatique (en partenariat avec la CEE-ONU) et en tant que fondateur et pilote du « Pacte de Paris sur l'eau et l'adaptation au changement climatique dans les bassins des lacs, des fleuves et des aquifères ». Ce document synthétise les principes et les actions qu’il est nécessaire de mettre en œuvre pour l'adaptation dans les bassins. Il a été signé par plus de 357 organisations signataires de 94 pays qui ont également présenté des projets dans le but de partager les bonnes pratiques à l'échelle internationale, de renforcer les connaissances et d'accroître la mobilisation des bailleurs et des gouvernements pour cette question prioritaire de l'adaptation dans les bassins. La communauté du Pacte de Paris est désormais gérée conjointement par le RIOB et la CEE-ONU.

Le RIOB gère également le secrétariat des Alliances Mondiales pour l'Eau et le Climat (Global Alliances for Water and Climate –GAWC), lancées à la COP22 dans le cadre du Programme Mondial d'Action pour le Climat (Global Climate Action Agenda). Elles rassemblent l’Alliance des bassins (Pacte de Paris), l’Alliance des Entreprises pour l'Eau et le Changement Climatique (BAFWAC), l’Alliance des Mégalopoles pour l'Eau et le Climat et l’Alliance Mondiale pour le Dessalement Propre.

A ce titre, RIOB a soutenu et continuera à soutenir la mise en œuvre d'AfriAlliance.

Découvrez... l'UNESCO-IHE

L'Institut UNESCO-IHE pour l'éducation relative à l'eau, basé à Delft, aux Pays-Bas, réalise des projets d'éducation, de recherche et de renforcement des capacités dans les domaines du génie hydraulique, de la gestion de l'eau, de l'environnement, de l'assainissement et de la gouvernance. C'est le plus grand centre international d'études et de recherche sur l'eau au monde. L'institut compte plus de 110 professeurs, 140 doctorants boursiers et 25 post-doctorants. Avec ses partenaires institutionnels, l'UNESCO-IHE possède une longue expérience en matière de coopération et d'activités programmatiques importantes.

L'UNESCO-IHE est le coordinateur général du projet d'AfriAlliance et contribue à toutes les activités d'AfriAlliance, mais surtout à celles liées au partage des connaissances et au transfert de technologie. Le directeur du projet, le Dr Uta Wehn, est professeur associé en études sur les innovations dans le domaine de l’eau à l'Institut.

AfriAlliance partners

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *